Thèmes

amour belle douceur femme love roman

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Anatomie (76)
· Beauté (66)
· Copulation (80)
· Dessins (36)
· Fessée (29)
· Fesses (13)
· Future maman (20)
· Intimité (19)
· Médecine (146)
· Purification (29)
· Salle de bain (47)
· Sport (13)
· Température (6)
· Tendresse (14)

Rechercher
Derniers commentaires

pourquoi utiliser de la vaseline ....un bon travail au doigt et ça rentre tout seul
Par jimmy, le 21.11.2014

lui il est cuistot ...il aime la viande grasse
Par jimmy, le 21.11.2014

gynécologue un métier difficile. ...il travaille la ou les autres s amusent....dur dur
Par jimmy, le 21.11.2014

oui mais le fait de lui tourner le dos offre d autres points de vue non desagreables
Par jimmy, le 21.11.2014

moi je veux bien lui enlever le tampax et lui mettre ma bite ça bouche le trou pareil
Par jimmy, le 21.11.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· Visite médicale d'une étudiante
· Clystère érotique.
· Déculottée
· Mercredi chez le gynéco3
· Lavement fraicheur

· Une histoire pour rendre un peu coquine cette journée ...
· Un tantinet voyeur !
· Jeunes filles nues.
· gyneco
· Speculum vaginal
· Gynécologue : un métier difficile ?
· Chez le gynéco.
· Soins en camping
· Art gynecologique.
· Gynécologue

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Statistiques

Date de création : 08.01.2008
Dernière mise à jour : 20.11.2014
624articles


Lavements partagés

Publié le 24/05/2009 à 21:33 par gyneloverblog
Lavements partagés
Je m'appelle Violaine, brune, vingt-quatre ans, bien faite avec un beau cul. Depuis mon plus jeune âge, je suis une vraie obsédée du domaine médical. Blouses blanches, accessoires chromés, lavements, suppositoires, thermomètres, auto-tensiomètres, spéculum, je suis une dingue de tout ça!

Ma copine Sylviane aime aussi le domaine médical, surtout les visites. Elle est très mince, presque maigre, mais ses fesses sont bien dodues et elle a des nichons pointus. Nous aimons avoir des relations, de temps en temps, et nous y prenons du plaisir; mais nous tirons encore plus de plaisir côté anus. A la maison, le mien est souvent occupé. Cela me donne des jouissances très fortes. Par exemple, l'auto tensiomètre me plaît beaucoup et je commence à mouiller dès que je m'en sers.

L'autre jour ma copine Sylviane, habillée en infirmière, m'attendait avec deux thermomètres, l'un vaginal, l'autre rectal. Elle avait invité un homme qui lui avait promis de regarder en se masturbant, mais sans toucher.

Je m'installe sur le dos, les jambes relevées. Le thermomètre vaginal entre sans peine dans ma chatte mouillée, me donnant beaucoup de plaisir. Sylviane me demande d'une voix froide et professionnelle d'écarter un peu plus les jambes. Écartant mes fesses avec deux doigts, elle pose l'embout de l'autre instrument contre ma pastille fripée et la laisse pointé sur mon trou. "Fais-le pénétrer", lui dis-je. Ah! Je pousse un petit cri de plaisir, et ça y est, il est dedans ! Je mouille de sentir mon anus investi. Une fois de plus, le thermomètre vient de le perforer. Je me tortille tellement c'est bon!

Pendant ce temps, Sylviane me tend son gros pétard, agrémenté d'une large auréole brun clair autour de l'anus, tout en me tendant un thermomètre. Nous avons presque oublié la présence du voyeur; toutes à notre jeu érotique. J'administre deux belles claques sonores sur les fesses de Sylviane, les globes de chair rosissent un peu, et d'une seule poussée une bonne partie du thermomètre disparaît dans son fondement ! "C'est bon", dit-elle.

Après dix minutes de va-et-vient dans nos rectums, nous glissons un index coquin contre le clitoris de l'autre et nous nous faisons jouir comme deux folles. Quelques minutes plus tard, ma grosse seringue munie d'un tuyau et d'une canule, dont le renflement au milieu ressemble à un oignon, est prête pour l'intromission. Je l'ai entièrement remplie d'eau tiède. Je me dispose à quatre pattes, exhibant ma lune à Sylviane.

Après avoir humecté ma rondelle à petits coups de langue, elle enfonce la canule progressivement. Cela me procure un grand plaisir, surtout lorsque le renflement en forme d'oignon m'écarte la rondelle et me pénètre dans l'intestin. J'aime cette canule, qui a la particularité de ne pas s'échapper une fois logée dans le rectum. Sylviane me pratique alors trois injections très agréables.

Ma copine préfère une plus longue canule, fine, percée de trous sur la longueur. A chaque intromission, elle en prend environ un litre dans le ventre.

J'aime aussi sentir un doigt qui me chatouille le clitoris, pendant qu'un autre me rentre profondément dans la rondelle, accompagnant l'introduction d'un gros suppositoire.

Peu après, je lubrifie l'anus de Sylviane. Un suppositoire entre dans son cul, bousculant le thermomètre qui s'y trouve déjà. Cela m'excite à un tel point que je récla-me le même traitement.

Une fois satisfaites toutes les deux, nous nous rappelons notre voyeur. Pas une seule fois, nous n'avons fait attention à lui. "Ça vous a plu ?" demande Sylviane. "Oui, je me suis branlé plusieurs fois." Il s'en va après nous avoir serré la main, comme un patient chez le docteur!

Photos, videos disponibles sur demande (via Email)sur ce thème et tous les thèmes du blog.


Commentaires (3)

remy le 11/11/2009
es ce vous faite des photo quand vous avez vos regles es ce c posible dans recevoir


Raptor le 19/06/2010
J'ai adore l'article si vous pouvez m'envoyer des photos svp


Anonyme le 10/06/2012
j aimerai y etre


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
Quel beau métier que celui de gynéco!
Un examen approfondi s'impose pour cette patiente souffrant d'une douleur anale aigue.
Et les ballades nature ...
Les plages, c'est bien , mais certaines ballades réservent aussi d'agréables surprises !
Bientôt les vacances
Ah ! Les plages, les plages ...
Pression artérielle.
Manipulation délicate. A n'opérer qu'avec douceur et habileté ! Videos médicales sur demande.
Danse endiablée.
Au deuxième temps de la valse On est deux tu es dans mes bras ...
forum